Vous êtes ici > Accueil / L'esprit du Sénégal Oriental / Ses richesses naturelles / Le Parc National du Niokolo Koba...
Gérer mon compte,  Me désinscrire

Le Parc National du Niokolo Koba

Situer sur la carteMasquer la carte interactive


Le Parc National du Niokolo Koba
Le Parc National du Niokolo Koba (PNNK) a été créé en 1954 et couvre une superficie de 913 000 hectares. Reconnu par la communauté internationale comme site écologique exceptionnel, il a été ainsi classé comme site du Patrimoine Mondial et Réserve de Biosphère en 1981. Il tire son nom qu’une des rivières qui le traverse.

Au plan national, son importance ne réside pas seulement dans la conservation du patrimoine biologique. C’est aussi une partie importante du bassin versant du fleuve Gambie. Il représente à lui seul plus de 78% des forêts galeries du pays. Plus de 1 500 espèces de plantes ont été recensées dans ce parc.

Une grande richesse faunistique

La diversité des espèces animales est la plus importante du pays et de la sous région ouest africaine. La faune est composée d’environ 80 espèces de mammifères, 330 espèces d’oiseaux, 36 espèces de reptiles, 60 espèces de poissons et 20 espèces d’amphibiens.
Cependant nombre d’espèces vivant à la limite septentrionale de leur aire de répartition en Afrique y sont devenues très rares et sont aux portes de l’extinction. Parmi celles-ci, on peut citer notamment : le chimpanzé, le lycaon, l’éléphant, l’éland de Derby, le lion, et le bubale.

La visite du PNKK

Un guide agréé est indispensable pour visiter le Parc. Outre sa maîtrise des pistes, le guide partage avec le visiteur ses connaissances de la faune, de la flore et l’Histoire du territoire.
La direction du Parc National s’emploie à protéger la faune et la flore et à lutter contre le braconnage.
Le parc accueille en moyenne 5 000 visiteurs par an ce qui génère des emplois au profit des populations : guidage (environ trente guides), réceptifs touristiques, location de véhicules de transport….
Lieux de pique-nique ou bivouac : Grand mirador, Bantamba, Guénoto, Gué damantan, Camp du lion, Simenti, Niokolo, Mont assirik

Possibilités d’être hébergé à l’hôtel Simenti, tout confort (40 chambres climatisées, dont le restaurant surplombe fleuve Gambie, excellent observatoire). Pour les routards et amateurs de pleine nature, vous avez à disposition le campement du lion, le campement Gué de Damantang et un campement à Dar Salaam, entrée du Parc (vingtaine de cases).

Déplacement en 4x4 si l’on veut observer le maximum d’espèces (interdiction de circulation pédestre pour des raisons de sécurité). Mais desobservatoires sont aménagés. Le guidage s'effectue par des guides nature spécialisés.

Au départ de Simenti, possibilité d’une excursion en pirogue sur le fleuve Gambie pour observer hippopotames et la faune aquatique.

Informations

La meilleure période de visite se situe entre décembre et mai, pendant la saison sèche. En juillet et en août,certaines pistes étant devenues impraticables à cause des fortes pluies, la visite est limitée.
L’entrée principale est située dans le village de Dar Salam, à 85 km de Tambacounda sur la route de Kédougou. L'entrée dans le Parc est aussi possible par le Pays Bassari par le poste de Oubadji, le poste de garde de Niokolo via Kédougou et le poste de garde de la Koulountou.

Tarifs d’entrée : 5 000 FCFA pour le véhicule (durée du séjour) ; 2 000 FCFA/personne (24h); 10 000 FCFA pour la journée deguidage

Pour toute information, contacter le Syndicat d’Initiative et du Tourisme du Sénégal Oriental.

N’oubliez pas, le patrimoine du Parc est fragile, alors respectons le !

Source : Parc National du Niokolo Koba

Guibs Guibs


L\'agenda culturel L\'agenda culturel
Accès rapide >> actualités  faq  lexique