Vous êtes ici > Accueil / L'esprit du Sénégal Oriental / Ses richesses culturelles et historiques / La ville de Bakel
Gérer mon compte,  Me désinscrire

La ville de Bakel


La ville de Bakel La ville de Bakel est érigée sur une plaine assez uniforme cernée par un système de collines. A l’Ouest et au Sud, la ville est immédiatement entourée par une ceinture de dépressions (bas fonds) inondables au delà desquelles se dresse une guirlande de buttes et de collines rocheuses de direction Nord-ouest. Ces collines qui atteignent au maximum 120 m, avec une altitude moyenne d’une trentaine de mètres, se poursuivent jusqu’à Kidira. L’arasement de ces collines suivant une surface presque horizontale est la marque d’une ancienne surface d’érosion.

La commune de Bakel compte près de 14 000 habitants,majoritairement habitée par les soninkés suivis de peuls, bambara, wolof s et maures.

Histoire
Bakel a été crée comme poste militaire en 1818 et transformé en 1821 en fort pour garantir la pratique du commerce. De 1854 à 1886, Bakel fût l’objet d’une opposition à la colonisation. En 1854, Faidherbe, gouverneur français du Sénégal de 1854 à 1861 et 1863 à 1865) y fit construire un fort qui abrite aujourd’hui la préfecture. La bataille de Bakel a eut lieu en 1886. Le marabout Mamadou Lamine Dramé est vaincu par le roi Moussa Molo allié aux Français.
Durant la période coloniale, Bakel a eu une importance primordiale avec les différents commerces de gomme, de cuir, de mil, d’or…A la fin du 19ème siècle, Bakel connaît un effondrement notamment dû à la chute de la gomme et à la mise en place de réseaux de transports conséquents (chemin de fer et transport routier).

Patrimoine historique de Bakel
Inaugurées en 1987, les Journées Culturelles font revivre (au courant du mois de décembre) les traditions, les rites et les cultes d’un passé quelque peu révolu. Des fresques grandioses mobilisent des milliers d’acteurs au bord du fleuve, reconstituant les scènes du passe : circoncision, mariage, etc.
Depuis 2003, plusieurs sites historiques de Bakel ont été classés sur la liste des sites et monuments historiques du Sénégal :
  • Le fort Faidherbe:En 1854, Faidherbe, gouverneur français du Sénégal de 1854 à 1861 et 1863 à 1865) y fit construire un fort qui abrite aujourd’hui la préfecture et quioffre un beau panorama sur la boucle du fleuve Sénégal et la rive mauritanienne.
  • Les trois tours militaires: le fort s'accompagne de 3 tours militaires qui jalonnent le fleuve Sénégal
  • Le pavillon René Caillé:Bakel a vu passer le grand explorateur René Caillé
  • Le cimetière militaire français

test d'une image


L\'agenda culturel L\'agenda culturel
Accès rapide >> actualités  faq  lexique